L’Ukraine présente un risque d’éclatement, dont le premier effet géopolitique serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait un ralentissement de l'intégration économique entre la Russie et l’Union européenne. George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé le "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution".

16 juillet 2006

Ukraine, élections : le groupuscule pro-US PORA mobilise ses militants - Ukraine, Ukrainien : le site

Ukraine, élections : le groupuscule pro-US PORA mobilise ses militants - Ukraine, Ukrainien : le site: "La rupture de la 'coalition orange' à la Rada ukrainienne donne la majorité parlementaire aux partis pro-ukrainiens et pourrait marginaliser les partis favorables aux USA et à l’OTAN.

Le dirigeant du Parti des régions, Ianoukovitch, opposé à la mainmise de l’OTAN sur son pays, a été officiellement proposé comme premier ministre.

L’organisation pro-US PORA prend les devants pour éviter toute décision démocratique qui nuirait aux intérêts de ses maîtres. Comme au début de la 'peste orange', des tentes et des installations de sonorisation sont montées sur la voie publique, à Kiev.

Cette organisation politique, financée par le pays de Georges Bush, demande, maintenant que les partis pro-ukrainiens ont la majorité, la dissolution de la Rada (chambre des députés) et la modification des règles électorales.

On note avec intérêt qu’elle demande aussi la démission du Président Iouchtchenko, qu’elle avait porté au pouvoir, à l’époque dans l’intérêt de Washington."

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home