L’Ukraine présente un risque d’éclatement, dont le premier effet géopolitique serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait un ralentissement de l'intégration économique entre la Russie et l’Union européenne. George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé le "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution".

16 juillet 2006

L'Ukraine au centre des crises à venir - Ukraine, Ukrainien : le site

L'Ukraine au centre des crises à venir - Ukraine, Ukrainien : le site: "vendredi 14 juillet 2006, par claude rainaudi

L’Ukraine présente, aujourd’hui, un vrai risque d’éclatement.

Le premier effet géopolitique d’un tel éclatement serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait, on peut le craindre, une montée de la tension entre la Russie et l’Union européenne, noyautée par l’OTAN.

George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé la 'Peste orange', médiatiquement rebaptisée 'Révolution'.

Aujourd’hui, les Ukrainiens commencent à prendre conscience de l’escroquerie dont ils ont été victimes

Nul ne sait, à ce jour, si les choses vont se calmer, si on va vers une crise grave, ni même si la situation pourrait se détériorer jusqu’à un affrontement généralisé que seuls les USA peuvent vraiment souhaiter.

Tout cela se passe dans le plus total silence médiatique.

La résurgence du nazisme et de l’antisémitisme passent, elles aussi, inaperçues."

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home