L’Ukraine présente un risque d’éclatement, dont le premier effet géopolitique serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait un ralentissement de l'intégration économique entre la Russie et l’Union européenne. George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé le "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution".

16 juillet 2006

De l'antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle - Ukraine, Ukrainien : le site

De l'antisémitisme et du révisionnisme en Ukraine et au XXIème siècle - Ukraine, Ukrainien : le site: "Dans certaines régions de l’Ukraine, la montée d’un racisme anti-russe semble, une fois de plus, aller de pair avec la montée d’un racisme anti-juif. Dernière péripétie en date, rapportée par l’Union of Councils for Jews in the Former Soviet Union, un député aurait très sérieusement « expliqué », en public, la différence entre un Juif et un « Youtre » (Kike) ainsi que la différence entre un Russe et un « Russkof » (Moskal). Ce député, Oleg Tyagnybok, s’était déjà illustré, en septembre 2005, par une pétition demandant une enquête sur « la Juiverie organisée » (organized Jewry), pétition également signée par un autre député, Ivan Spodarenko, responsable du journal Silski Visti, dont nous aurons l’occasion de reparler.

Oleg Tyagnybok était l’un des responsables de la « révolution orange », tardivement exclu du parti de Viktor Iouchtchenko (Yushchenko), quand aux Silski Visti, elles ont récemment reçu une médaille de ce même Viktor Iouchtchenko (Yushchenko) pour leur « qualité journalistique ». Plusieurs organisations juives tirent la sonnette d’alarme depuis des mois : l"

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home