L’Ukraine présente un risque d’éclatement, dont le premier effet géopolitique serait la coupure du gaz en direction de l’Europe, gaz vital pour l’industrie de plusieurs pays. Le second serait un ralentissement de l'intégration économique entre la Russie et l’Union européenne. George W Bush, George Soros, la CIA et un lot d’autres crapules s’en sont aperçus et ont financé le "Peste orange", médiatiquement rebaptisée "Révolution".

16 juillet 2006

Coupures de gaz cet hiver : Gazprom donne l'alerte - Ukraine, Ukrainien : le site

Coupures de gaz cet hiver : Gazprom donne l'alerte - Ukraine, Ukrainien : le site: "vendredi 14 juillet 2006

Le vice-président du groupe gazier russe Gazprom, Alexandre Medvedev, dit craindre des coupures de gaz, cet hiver, en Europe, du fait de l’imprévoyance des dirigeants 'oranges' de l’Ukraine.

Interviewé, le 13 juillet 2006, par Georges Quioc, pour Le Figaro-économie, Medvedev déclare :

« Nous ne voudrions pas que se reproduise la même crise qu’en janvier dernier. Mais nous sommes inquiets. L’Ukraine tarde à remplir ses réservoirs souterrains de gaz pour l’hiver et cela nous inquiète. Au 15 juin, ils ne contenaient que 3,6 milliards de mètres cubes de gaz alors qu’ils devront en avoir au minimum 16 milliards avant début octobre. Au rythme de remplissage actuel, l’Ukraine aura de très sérieux problèmes, qui pourraient bien se répercuter sur les exportations de gaz russe, parce que l’histoire des prélèvements non autorisés risque de se reproduire, et cela au détriment de nos clients européens. Aujourd’hui, afin d’assurer la sécurité énergétique de l’Europe, nous avons, nous-mêmes, commencé à remplir de gaz les stocks souterrains de l’Ukraine par le biais des coentreprises RosUkrEnergo et Ukrgazenergo. »

In"

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home